Comment payer moins d’impôts grâce aux SCPI ?

Devant la charge fiscale, la question comment payer moins d’impôts se pose quelquefois auprès des prestataires. Dans la plupart des cas, investir dans l’immobilier figure en tête de liste en matière de détaxation. Il est alors possible de payer moins d’impôt grâce aux SCPI.

Un petit mot sur les SCPI

Les SCPI ou société civile de placement immobilier est un placement immobilier de diversification. Il s’agit d’une option avantageuse pour rendre divers son patrimoine. Ces sociétés d’investissements servent à investir dans l’immobilier, surtout d’entreprise, tout en permettant une diversification inégalable et en l’économisant une gestion quotidienne. Cet investissement est adapté pour toucher des revenus constants. Une SCPI est établie pour rassembler bon nombre d’acteurs ou personnes dans un même énorme projet immobilier. Cela touche l’immobilier de société tel que des usines, des bureaux et le logement locatif.

Connaître les différentes SCPI fiscales

Il existe trois types de placement en SCPI fiscale : SCPI Pinel, SCPI Malraux et SCPI déficit foncier.

Pour les SCPI Pinel, on est censé satisfaire aux exigences que pour l’investissement Pinel en bien locatif. Il est en ce cas question d’exonération fiscale dans le bien locatif dans le neuf. Le plafond de revenu annuel est de 300 000 euros. De la même façon, il est essentiel de conserver ses parts de SCPI pour une période qui change entre 6, 9 et 12 ans pour tirer parti de l’avantage fiscal. Diminuer les taxes sur le revenu en choisissant ce dispositif n’entraîne aucune exigence de gestion.

Quant aux SCPI Malraux, on tire profit du dispositif Malraux, ce qui permet une baisse d’impôt de 30 % de la somme des tâches. On investit sur des actifs à renouveler qui se trouvent dans des régions géographiques bien précises pour une période de conservation des parts de 9 ans.

En ce qui concerne les SCPI déficit foncier, quand on essaye de connaître comment payer moins de taxes, on est aussi susceptible de miser sur ce type d’investissement en SCPI, car c’est le but d’un tel placement. La perte immobilière est à prendre si les dépenses déductibles sont supérieures aux revenus. Dans ces conditions, on investit sur des logements à rénover. L’atout de ce genre de SCPI fiscale : on bénéficie des privilèges relativement à la SCPI en général.

Des obligations à prendre en compte

En examinant l’interrogation comment payer moins de taxes en plaçant en SCPI fiscales, il serait nécessaire de tenir compte de quelques exigences. Certainement, ce genre d’investissement génère des avantages fiscaux, mais il constitue également des défauts pour la plupart des investisseurs. La contrepartie en rapport avec le placement est le blocage de l’économie durant 15 à 18 ans. Si on n’est pas persévérant, il vaut mieux choisir une autre manière de détaxation.

Que disent les lois concernant la défiscalisation immobilière ?